Categories

Accueil > L’association Consom’Acteurs 46 > Les Assemblées générales > Compte-rendu réunion du 2 mars 2010

4 avril 2010
Bertrand Guigaz

Compte-rendu réunion du 2 mars 2010

Compte-rendu réunion du 2 mars 2010

16 consom’acteurs étaient présents + 1 producteur (Eric)

1 – Association ?

Les avantages (subventions, meilleure visibilité, poids plus important dans le cadre d’événements consultatifs tels que l’Agenda 21, etc.) et inconvénients (statuts à rédiger, affiliation à un réseau [et donc à ses contraintes : AMAP], etc.) ont été discutés et pesés.
Tout le monde est d’accord pour structurer le groupe en association.
Joëlle s’occupe des statuts.
Il semble que le réseau AMAP régional « alliance Midi-Pyrénées » ne fasse pas l’unanimité (une quantité importante de producteurs et de consommateurs dans le Lot et ailleurs en Midi-Pyrénées en est sortie dernièrement). La gestion paraît chaotique, peu adaptée aux situations locales.
Des contacts vont être pris afin de savoir pourquoi ces personnes quittent le réseau AMAP.
Bertrand se charge de prendre contact avec la présidente d’« Alliance » afin de lui exposer notre projet et de voir avec elle les obligations liées à cette adhésion.
Le cas échéant (si trop de contraintes), serait envisagée la création d’une association indépendante.

2 – Comité d’éthique

Il a été décidé de créer un comité d’éthique afin d’« évaluer » tout producteur désireux d’intégrer le groupe ou déjà dans le groupe.
Ainsi, une grille d’évaluation (il s’agit en fait de 2 grilles d’évaluations type : une pour la production animale, l’autre pour la production végétale)
qui permettra de contrôler la transparence de la production (méthode de travail sensiblement proche de la charte AB) est en cours d’élaboration et sera mise en ligne prochainement sur la boîte du groupe.
Un tel comité existe déjà chez nos voisins des « paniers du Céou » qui l’ont appliqué avec succès.
Il est proposé que les membres du comité puissent changer régulièrement et qu’un producteur y soit associé.
Murielle et Christophe se chargent de la réalisation de cette grille.
Nous sommes d’accord sur le fait que les producteurs ne doivent pas forcément être labellisés AB mais il est nécessaire qu’ils en respectent les principes de production.

3 – Visite à la fromagerie

Etaient présents Murielle, Martine et Christophe
Cette 1ère visite « d’évaluation » a été effectuée chez des fabricants de fromages de chèvres lotois.
Nous décidons de ne pas donner suite à la demande de ces fabricants car leurs cabécous ne présentent que 50% de points positifs quand il en faut 80% selon les critères de la grille d’évaluation établie par Murielle.
La sœur d’Eric Jauvion, fabricante de cabécous, pourrait être la 2nde productrice « évaluée » selon ces mêmes principes.

4 – Agenda 21, quel rôle pour le groupe ?

Pour rappel : L’agenda 21 est un cadre que la commune se donne pour mettre en synergie le développement du territoire et les impératifs de développement durable. Un cahier des charges est mis en place, les citoyens sont partie prenante dans cette dynamique.

D’être structuré en association peut permettre d’avoir un rôle consultatif et de partenariat ; dans cette perspective, nous pouvons nous positionner et agir dans plusieurs domaines : 
Développement de l’agriculture « bio » : aide aux agriculteurs, transformateurs, … (la chaîne du producteur au consommateur) avec nos contrats AMAP, recherche d’agriculteurs avec notre comité d’éthique, soutien aux démarches d’installation avec Alliance Midi Pyrénées (?)
Groupe de consom’acteurs qui consomme autrement -> observatoire de la consommation : relevé des pratiques et échanges autour de celles-ci -> rôle d’information

5 – Parrainage des nouveaux

Certains nouveaux consom’acteurs qui n’ont pas assimilé totalement le principe de la charte du groupe ont parfois un comportement de « simples » consommateurs de circuit traditionnel (impatience marquée face au retard d’un producteur, insatisfaction quant à la composition d’un panier, etc.).
Afin d’éviter ces problèmes, il est proposé que chaque consom’acteur qui amène un nouveau membre ait à charge de lui expliquer le fonctionnement de l’association (ne nous contentons plus de nous reposer sur Martine, Marie-Hélène, Bertrand ou Patrice).
En outre, certains membres présents à la réunion, on fait part de l’aspect sectaire du groupe lors de leurs premières venues à la récupération des paniers.
Un effort de la part de tout le monde doit être réalisé afin que ce sentiment soit évité.

6 – Foire bio

En l’absence de Paul nous n’avons pas d’info sur le lieu, la date et les détails de la future foire bio qui doit être organisée avec le concours de LotABné notamment.

7 – Festival « Résistances »

C’est sur 3 jours que se tiendra cet événement, le 4, 5 et 6 juin prochain au cinéma de Gourdon. Projection de nombreux films en salles (J.P Traverse devrait animer le débat qui suivra la projection du documentaire « Herbe ») ainsi que débats aux Pargueminiers avec notamment une compilation des reportages télés sur les événements de la gare de Gourdon.

8- Journée producteur

Enfin avant de se quitter, Eric Jauvion nous invite pour une journée découverte et coup de main, le dimanche 28 mars 2010.
Lors de cette journée, nous commencerons par lui donner un coup de main pour préparer plusieurs bennes de bois haché, puis composté (paillage et amendement du sol). À 12h00, nous nous retrouverons autour d’un pique-nique, Éric nous préparera 1 agneau. L’après-midi sera consacré à la visite et à la découverte de l’exploitation.