Categories

Accueil > L’association Consom’Acteurs 46 > Les Assemblées générales > Compte Rendu de l’Assemblée Générale du 14 mai 2012

21 mai 2012
Bertrand Guigaz

Compte Rendu de l’Assemblée Générale du 14 mai 2012

 Compte Rendu de l’Assemblée Générale du 14 mai 2012

(Version téléchargeable (PDF) en bas de page)

Présents :
Christiane Courant, Anne-Laure Goix, Anthony Cheval, Antoine Maurier, Bernadette Beauchamp, Bertrand Guigaz, Brigitte Boubat, Danièle Mianes, Denis Ougier, Évelyne Cordonnier, François Rault, Françoise Delorme, Geneviève Bertin, Idaline Traverse, Jacques Valette, Jean-Pierre Traverse, Martine Van Heems, Merzouk Sider, Nadine Prevost, Patrice Roy, Sophie Schreck.

RAPPEL ORDRE DU JOUR

- Bilan vie de l’association

Informations :

* Nombre d’adhérents
* Point sur les finances : banque, AG de la Nef
* Contrat d’assurance MAIF : explications, coût
* Subvention mairie
* Rencontre Pays Bourian : partenariat
* Idée d’un Centre documentaire : DVD, articles, infos (?)

Points à discuter :

* Point sur la communication :

  • aux adhérents (via la liste, correspondants, …) pour être sûr que tout le monde ait bien les infos.
  • Documents publics : carte de visite, dépliant, … remise à jour

* Manifestations :

  • Organisation d’un pique-nique afin de mieux apprendre à se connaitre (Évelyne)
  • Futures journées « visite » ou « coup de main » à la ferme * Adhésion au réseau des AMAP : Miramap

- Bilan producteurs

Informations :
* Contrat Kiwi : retour du producteur François Rault (Anne Laure)
* Contrat légumes : le point, le contrat de partenariat (Geneviève Bertin)
* Nouveaux producteurs : volailles et fruits : Point sur les contacts (Geneviève & Bertrand)

Points à discuter :
* Le lieu de distribution pour l’été
* Le bilan des contrats passés et … le futur des contrats : il faudrait essayer, au-delà du bilan quantitatif, de faire aussi un bilan qualitatif des contrats pour voir s’il ne faut pas modifier certaines choses (si possible) et adapter au mieux les futurs contrats ?
* Bilan des nouveaux contrats : pain, laitages et viandes.


 Vie de l’association

- Nombre d’adhérents :
65 adhérents, tous à jour de cotisation.
Ne sont pas comptés les 18 détenteurs de contrat fruits corses, la souscription à l’association ayant été effective après l a mise en place du contrat.

  • Action à prévoir : Des modifications et mises à jour pour les adresses mail et les coordonnées des adhérents. (Évelyne et Bertrand)

- Point sur les finances : banque, AG de la Nef /

* Subvention mairie
Un compte Crédit Coopératif est ouvert, adossé à la NEF. Nous sommes sociétaire de la NEF
Un formulaire est à remplir, pour participation éventuelle au vote de l’AG de la NEF (le 28/05).

  • Action à prévoir : Bernadette fait une première lecture et nous fait une synthèse, nous permettant ensuite de statuer sur notre participation ou non au vote.

Le compte est créditeur de 722€, une bonne partie venant des adhésions et dons des consommacteurs. ( y compris la subvention de 200€ (non versée à ce jour) sur un budget de 250 de la mairie)
Recettes : 705 € regroupant les adhésions, les dons, le jeu de panier de la semaine du DD
Dépenses : 182.58€ dont 90€ de parts NEF, 5.23€ de frais de chéquier, 11.35€ de DVD, 32 € de banderolle et 44 € de dépôt de statuts.

- Contrat d’assurance MAIF : explications, coût
Nous avons pris un contrat d’assurance couvrant l’ensemble des activités de l’association à la MAIF pour un montant annuel de 92,35€

- Rencontre Pays Bourian : partenariat
Bertrand a pris contact avec Vincent Liger du Pays Bourian, pour envisager des partenariats, demander une éventuelle subvention et étendre notre visibilité.

  • Action à prévoir : relancer pour obtenir le RdV reporté.(Bertrand)

- Rencontre avec “la Borie Haute”
Christiane a été sollicitée par les porteurs de projet de la Borie Haute pour une rencontre avec l’AMAP. La Borie Haute est un projet d’installation agri-rural sur une ferme située au Vigan. Les productions envisagées : pain, céréales, élevage, maraîchage, ainsi qu’un café culturel et un centre d’accueil pédagogique. La rencontre se fera lorsqu’ils seront prêts à nous présenter leur projet.

Info de dernière minute : La Borie Haute organise un apéro-présentation du projet d’achat collectif de la ferme. Il aura lieu le mercredi 23 mai à partir de 18h sur place.

  • Action à prévoir : attente d’un nouveau contact et participation à l’apéro

- Idée d’un Centre documentaire : DVD, articles, infos (?)
Point non traité : l’idée est de constituer un centre documentaire sur les AMAP et tout ce qui tourne autour. Achat de livres, DVD… Et mise à disposition des AMAPiens

- Point sur la communication :

* aux adhérents (via la liste, correspondants, …) pour être sûr que tout le monde ait bien les infos. Maintien de la diffusion des infos et convocation aux AG par mail.

  • Action à prévoir : Prévoir également, pour chaque personne qui ne suit pas les infos via la liste de discussion, un référent qui fait passer les infos.

* Documents publics : carte de visite, dépliant, … remise à jour
Un tableau d’affichage portable a été installé pour relayer les infos.

  • Action à prévoir : faire vivre l’affichage, mise à jour des infos. (Anne-Laure)

- L’idée d’achat d’un auvent ou toute forme de “tonnelle” structure légère facile à monter pour abriter les producteurs et référents lors des distributions est proposée.

  • Action à prévoir : faire des devis (Sophie)

- Le lieu de distribution pour l’été
Plusieurs propositions sont évoquées : Le foirail, le kiosque à musique et le parking du cinéma (avec donc interdiction de se garer le lundi à partir de 18 h par arrêté municipal) Le premier pose un problème d’abri, de prise électrique et de visibilité, le second d’accès et de disponibilité en été et le troisième principalement de disponibilité.
Le cahier des charges d’un lieu de distribution idéal :
- Lieu public avec une certaine visibilité
- Présence d’un abri, préau
- Parking pour les producteurs : 5 véhicules
- Branchement électrique pour le producteur laitier

  • Action à prévoir : solliciter la mairie, soit pour demander l’autorisation sur un lieu donné soit pour attendre une éventuelle proposition de leur part. (Évelyne et Brigitte)

- Manifestations

- Organisation d’un pique-nique
Le but : fédérer par le biais d’une rencontre festive et sympathique, mieux apprendre à se connaître.
L’idée séduit l’ensemble des personnes et si le lieu envisagé paraît convenir (Lac d’Écoute s’Il Pleut) aucune date n’est encore arrêtée, malgré les propositions : 24 juin, 2 ou 9 septembre.
Une invitation plus large que les seuls adhérents de l’AMAP est envisagée : amis, voisins, voire autres AMAP, sans pour autant que cela soit “institutionnalisé” par une rencontre “inter-AMAP”.

  • Action à prévoir : choisir une date et diffuser l’information.

- Futures journées « visite » ou « coup de main » à la ferme

1-Visite chez Idaline et Jean-Pierre envisagée en juillet ou août.
Coup de main “journée pierres” à prévoir en septembre.

2-Chez François Rault, la récolte des kiwis aux environs de la 3° semaine d’octobre, date imposée pour le juste milieu entre la maturité pour taux de sucre et les premières gelées. Idéalement à la Toussaint.

3- Sophie n’a pas de besoin

  • Action à prévoir : diffuser l’information, contacter les producteurs non présents pour anticiper.

- Adhésion au réseau des AMAP : Miramap
Non traité

 Bilan producteurs

- Contrat Kiwi : producteur François Rault (Référente Anne-Laure)

François est invité à s’exprimer sur le bilan qu’il tire de cette première expérience :
50kg de fruits par livraison (sur 3 livraisons cette année) lui conviennent (30kg serait un mini) et il est plutôt satisfait des contrats. Il prévoit 6 livraisons : nov, déc, janv, fév, mars, avril en 2012.
Il nous fait part de sa récente certification bio par Ecocert et envisage d’arrêter sa deuxième activité à l’horizon 2013. Ayant racheté une parcelle, il pourra disposer d’ici 2 ans de 2.5 hectares avec près de 40 Tonnes de productions. (Aujourd’hui : 25T sur 2 ha, en dessous de ses attentes) Il prévoit ainsi en 2013 d’écouler toute sa production en direct et semi direct.
Il a été sollicité par une autre AMAP (celle de St Julien) mais avec une livraison envisagée à 20kg seulement, il n’a pas pu donner suite. Nous lui proposons d’envisager une gestion centralisée type de celle en place pour les fruits corses, afin d’étendre sa possibilité de distribution.
Du côté des Consom’acteurs tous semblent satisfaits.
Anne-Laure rappelle les 2 points qui posaient souci lors du passage de la commission éthique : la grande consommation d’eau et la distance pour les livraisons. Si le premier point ne peut être réglé car inhérent à la production (gros besoin d’eau des kiwis) et au lieu de production (pas de possibilité de créer une récupération d’eau pluviale qui servirait à l’arrosage), le deuxième point peut être atténué en regroupant des livraisons sur des AMAP proches.
La décision est prise de continuer avec ce producteur.

  • Action à prévoir : Suivre le regroupement des livraisons. (Anne-Laure)

- Contrat légumes : le point, le contrat de partenariat (Geneviève Bertin)
La météo peu clémente ces dernières semaines amène une première livraison repoussée à début juin pour les 20 paniers et demi prévus.
Les maraichers sont installés l’été sur le marché de Fajoles ainsi que sur le marché des producteurs de Gourdon le jeudi soir en juillet et août. Ils envisagent de maintenir les paniers directement à la ferme pour les quelques personnes qui ont déjà un contrat de ce type (et qui malgré les propositions ne veulent pas adhérer à l’AMAP) mais souhaitent pouvoir basculer à court terme sur une centralisation pour réduire leur temps de travail.
Ils sont ravis de la participation envisagée des consomm’acteurs pour la répartition des paniers le jour de la distribution.

  • Action à prévoir : Geneviève va mettre le contrat à remplir sur le site, à fournir avec chèques le plus vite possible.

- Contrat miel :

Les producteurs sont assez contents des contrats et souhaitent poursuivre la collaboration. Une prochaine livraison en octobre ou novembre est envisagée.

- Bilan des nouveaux contrats laitages :

Jean-Pierre nous indique que le volume moyen des paniers a baissé sans comprendre la raison, malgré le questionnement auprès de plusieurs personnes.
Il précise que laisser libre le choix de composition des paniers est une bonne idée (contrairement aux “paniers imposés” vus dans d’autres AMAP qui ont tous périclité) mais prévoit une simplification sur les prix des produits.
Une “équivalence lait” est en effet envisagée avec un prix de litre de lait et un prix de produit transformé. Il ferait ensuite avec Idaline une estimation de leurs besoins en trésorerie sur la période, à rapporter au nombre de paniers et le surplus serait distribué gratuitement.
Il poursuit en précisant que sa surface d’exploitation a doublé et que son cheptel a augmenté, correspondant au salariat à temps plein d’Idaline. (Depuis le 1 avril, ce qui demande une meilleure visibilité sur les contrats.)
Son bilan est détaillé par la référente Bernadette : un total de 34 contrats sur la période précédente de 3 mois (janv./fév./mars) qui passe à 32 pour la période actuelle de 6 mois (avril à sept.)
Avec une baisse relativement conséquente pour :
- lait : 623 l. à 1051 l. (-18.55%)
- crème fraiche : 74 à 103 pots (-43.69%)
- yaourts : 1690 à 3088 pots (-9.46%)
- fromages battus : 159 à 300 unités (-6%)
Et ce malgré une hausse constatée pour :
- petits fromages : 207 à 473 unités (+12.47%)
- grands fromages : 38 à 140 unités (+45.71%)

  • Action à prévoir : il faut trouver de nouveaux adhérents. 4 ou 5 suffiraient. (Tous les AMAPiens)

*Fabrication de fromage affiné prévu pour 2014 (retour de leur fils Alexandre sur la ferme)
*Actuellement il y a trop de lait par rapport aux contrats donc fabrication de beurre.
Prévoir un contrat beurre ponctuel pour juin-juillet pour écouler la production

  • Action à prévoir : (Anne-Laure se charge de la préparation d’un contrat)

- Contrat pain :
Le renouvellement des contrats a été très lent cette fois ce qui a mis Sophie en position délicate au niveau finances. Elle a livré début mai mais les premier chèques n’ont été posés que le 14 !
Tout le monde doit se discipliner et rendre chèques et contrats à temps !
Bon retour pour les contrats fêtes. 38 contrats pour la période.

  • Action à prévoir : Réexpliquer l’importance de rendre les contrats en temps et heure avec le règlement comme indiqué (plusieurs chèques).

- Contrat viande :
Là aussi forte baisse du volume des contrats sur les 4 contrats.
* recaler précisément les dates de livraisons (trop de fantaisie)
* redire qu’il est possible de payer en 2 ou 3 fois
* pour l’été sur le boeuf, colis de 3 kg avec que des bons morceaux à 17 euros le kilo
Paul étant absent nous verrons avec lui pour les colis d’été et pour adapter peut-être les contrats.

  • Action à prévoir :
  1. Recruter de nouveaux adhérents. (tout le monde)
  2. RDV avec Paul pour recaler les contrats (Danièle)

-  Nouveaux produits :

- Volaille :
* contact pris avec earl les gourmandines à Souceyrac (46) producteurs bio prêts à travailler avec nous. Problème : plus d’une heure de route
* Autre producteur : J.L. Marcenac à St Cernin à côté de Labastide-Murat

  • Action à prévoir : prévoir une prise de contact. (Bertrand)

- Fruits :
* Contact pris avec la ferme de la Guillotte dans le 82 mais trop loin pour eux ils livrent sur Toulouse
* Jacky Dupetty sur le Causse ? Bernadette se renseigne auprès de lui.

- Festival le cul dans l’herbe

Dimanche 27 mai 2012 à Francoules
Brigitte est seule pour assurer la tenue du stand (avec peut-être Anne-Laure 1 ou 2 heures).
Il est décidé d’annuler le stand (sauf bonnes volontés tardives) et donner des brochures à Paul et
Sophie.
Notre participation à la table ronde étant annoncée dans le programme, Brigitte sera là pour représenter l’AMAP.
http://leculdanslherbeafrancoules.over-blog.com/

Documents joints